Moelleux aux pommes

Moelleux aux pommes

Pour 6 à 8 personnes :

Préparation : 20 min, Cuisson : 45 min10313851_10152447611723258_6232875836054399139_n

  • 6 pommes à cuire
  • 250 g de beurre
  • 4 œufs
  • 250 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 20 cl de crème liquide
  • 200 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique

1 | Préchauffez le four à 200 °C (th. 7).

2 | Beurrez un moule à manqué de 28 cm de diamètre.

3 | Pelez les pommes et coupez-les en quartiers, en éliminant les parties dures et les pépins. Recoupez les quartiers en 4 dans le sens de la largeur.

4 | Faites fondre 50 g de beurre dans une sauteuse et faites-y revenir les pommes de tous côtés. Lorsqu’elles sont souples, saupoudrez-les de 50 g de sucre et faites-les dorer sans caraméliser. Versez-les dans le moule en prenant soin de les répartir régulièrement.

5 | Faites fondre le reste de beurre au micro-ondes ou au bain-marie.

6 | Dans un saladier, battez les œufs entiers avec le sucre restant, jusqu’à ce que la mixture soit mousseuse. Continuez à fouetter en incorporant le beurre fondu mélangé à la crème.

7 | Une fois la farine, le sel et la levure mêlés, ajoutez-les à la préparation en poursuivant le brassage au fouet.

8 | Lorsque la pâte est lisse et homogène, versez-la sur les pommes. Enfournez à mi-hauteur et faites cuire 45 min.

9 | Au sortir du four, laissez tiédir, puis démoulez sur une grille. Attendez que le moelleux soit complètement froid avant de le déguster.

Pommes renversées :

Pour servir, retournez le gâteau sur le plat de service : les pommes caramélisées se retrouvent ainsi sur le dessus.

Merci Rustica !

Advertisements

The Bottoms – 01052014

Every month, Justanotherlight shamelessly proposes you to see the list of the most neglected articles of the website, the ones that have drawn little attention.

As of 01/05/2014:

The Sound – Spring 2013 : Semi Final 2 1
One bookmark 1
5 Pictures of 1
iTunes ? 1
Précipice 1
A l’intention de France 3… 1
The only = The one ? 1
Fats Domino : This Is Fats 1
Agnes : Veritas 1
Eurovision 2014 : Sweden (4/4) 1
Radio recommendation : WUCF – FM 1
100 Words about Beverley Knight 1
The Bottoms – 0804214 1
iTunes ? 1
Eurovision 2014 : Greece 1
Time to “Join” 1
01JF13 : Semi Final 2 Results 1
Eurovision 2014 : Sweden (3/4) 1
Un souffle du passé 1
01JF13 : Semi Final 1 Results 1
5 Pictures of 1

 

A trip to Stockholm : Day 3 1
Eurovision 2014 : Norway (3/3) 1
Congratulations Heilsarmee ! 1
#JoinUs : 13 Portugal 1
#JoinUs : 10 Belgium 1
A radio script : Challenges 1
#JoinUs : 09 Ukraine 1
(unknown or deleted) 1
#JoinUs : 14 The Netherlands 1
(unknown or deleted) 1
01JF13 : Semi Final 4 1
La Provence de Frédo : 01 Venelles 1
2014 1
iTunes? 1
The Tops – 040214 1
01JF13 : Second Chance Round 1

The second part of this post focuses on the countries from which people haven’t really wandered around the website, only stopping at one page.

New_Picture_25_

A trip to Stockholm : Day 2

I remember waking up very early on the second day, my best friend was still asleep and I had a look at the window :

20131103_080715

This picture was taken just after my best friend woke up 15 minutes after I first looked at the window, because then even the red roof we can see at the front here wasn’t visible.

After leaving the hostel to honour our busy schedule in town, we took a few pictures on the way to the centre, since we walked, the hostel located so nicely close to the centre.

20131103_085524 20131103_085529 20131103_085534 20131103_091018 20131103_091029 20131103_091239 20131103_091242 20131103_091246 20131103_091454 20131103_091500

This day’s programme started with the visit of the very famous Stockholm Town Hall, which stands on most touristic pictures of the city, everywhere in the world. This popularity is largely deserved, because this building indeed was one of the most interesting ones to visit during our stay and this especially thanks to the lovely guide we had for the tour.  Details and anecdote about the construction of the building and all that it holds inside are all more curious and enchanting than the others and were very pleasant to hear and to learn. It really is a place not to miss at all in the Swedish capital.

20131103_091805 20131103_091857 20131103_092005 20131103_093222 20131103_093347 20131103_093414 20131103_093700 20131103_093842 20131103_100509 20131103_102935 20131103_105303 20131103_105501

We headed then to Gamla Stan, literally the “old town”, located on an island in the centre of Stockholm a bit like l’île Saint Louis in Paris, but bigger. There we had a very nice lunch :

20131103_112056 20131103_112101

Even though the place we stopped at isn’t quite the cheapest to have a meal, the cosy atmosphere inside was very pleasant.

The Royal Palace obviously is nowhere else to be found than in the oldest part of the city,and that’s the place we spent a few hours of this afternoon in.

20131103_134915 20131103_134919 20131103_134923 20131103_134929 20131103_134938 20131103_135002 20131103_141617

Unfortunately, we weren’t able to take pictures inside, which painting and items belonging to the Swedish royal family for centuries were nonetheless breathtaking to see. Plus, if you ever visit this Royal Palace one day, you might find a picture of your former King/President/Prime Minister at some point, among the thousands of surprises that this place exhibits…

This 2nd day in Stockholm actually was quite a busy one. After leaving Gamla Stan, we headed to the Modern Art Museum (20 minutes walk away), where you can find quite a lot of creations from promising young Swedish artists in one part of the venue and in another an exhibition about the most famous monuments in the World, it’s the architecture part that I’d really advise to go and see if ever you get the chance to find yourself close to the place one day.

20131103_144926 20131103_154056

Since we were not sure about whether or not we could take pictures there, these are the poor attempts we made. There obviously is much better to see in the museum…

When darkness fell on the city we left the museum to get the tub and we passed by this ;

20131103_160100

For the ones who’ve never heard about Melodifestivalen, it is to Swedish Television, what Ikea is to worldwide furniture market. I’ve told about it many times on this website and to cut it short, even though the competition takes place in February and March, the rush to get a ticket was already on when we were there in early November…

Then we took the underground, which gave us another occasion to see how much it feel like to be more in a museum or some decorative art exhibition place than where we actually were…

20131103_160105 20131103_161249 20131103_161252 20131103_161305

…and we headed to the Fotografiska, which is the photography museum.  Of the nice exhibitions we went to see, we weren’t allowed to take pictures. I still managed to get a few of the well-stocked library on the ground floor. Since the museum is located by the bay where the cruises liners stand, we ended the day with quite a beautiful view of the city.

20131103_174728 20131103_174759

20131103_174811

20131103_164026

Noël à Aix-en-Provence 10

Ultime étape de notre visite du marché de Noël d’Aix-en-Provence cette année mais qui n’est pas des moindres ; les mets provençaux.

Sucré, salé, doux ou épicé, la Provence a énormément à offrir pour faire de beaux repas, goûters non seulement pour les fêtes mais pour toute l’année et le marché de Noël réussi toujours dans sa mission de nous le rappeler.

J’espère que ces quelques photos vous feront craquer….

20131125_113256 20131127_164404 20131128_111816 20131128_112257

 

Je serais plus intéressé parce qu’il y a de sucre sur ces 4 stands restants. Je le suis toujours…

 

Noël à Aix-en-Provence 2

Ils sont 49 + 2 (si on compte les « guests » qui ne sont pas numérotés) à investir le Cours Mirabeau depuis environ un mois et le seront encore pendant environ deux semaines à vendre une multitude de petits trucs, objets, accessoires, même nourriture (sans pour autant se diversifier pour se confonde dans un conformisme criard au final) je parle évidemment des cabanons du marche de Noël 2013 !

Cet article vous propose des découvrir les différentes emplettes et idées cadeaux auxquelles vous pouvez succomber, si jamais vous passez par le fameux Cours d’Aix en Provence (en précisant qu’il est suicidaire d’y aller un samedi et/ou dimanche).

Pour commencer nous allons nous intéresser aux stands vous proposant différents plaisirs gustatifs qui ne feront pas forcement plaisir à votre corps/moral une fois les fêtes passées :

La 1ere partie des stands numérotés 1-10 vous propose principalement donc tout ce qu’il y a de plus classique en cette saison mais qui avouons-le tout ce qu’il a de plus difficile à résister :

Chichis, churros, beignets, chaud, froid, le choix est assez large.

20131121_165108 20131128_113453 20131128_113504 20131128_113543 20131128_113608 20131128_113649 20131128_132151 20131128_13223620131128_113337

 

Dans ce lot, personnellement, je proposerai les churros en stand 1 qui sont bien moins chers que ceux du Quick qui se trouve en face (mais ne surtout pas y aller le week-end parce que c’est limite pire que les soldes. Le vin blanc chaud au stand 4 – Alsace, qui n’est pas forcement aussi répandu que le vin chaud classique que l’on boit pour les fêtes, et pour finir, le stand pain d’épices peut-être qui propose une variété non négligeable de pains et de gâteaux en paquets conservables avec des présentations et des glaçages tout ce qu’il y a de plus mignon.

Le reste n’est vraiment pas indispensable.

 

Aller en Suède

Il y a quelques semaines, je suis allé en Suède, réalisant un rêve que j’avais depuis des années. Cet article constitue la première partie (en version française) de l’histoire d’un des plus beaux voyages que j’ai fait dans ma vie.

Ce serait un mensonge de dire que j’ai toujours été fasciné par ce pays et sa culture parce que mon lieu de naissance et le cadre socioculturel dans lequel j’ai grandi ne constituait aucunement un terrain favorisant le développement d’un tel attrait. Mais il se trouve que ma propre curiosité (qui ne connait que très peu de limites) et mon développent personnel m’on entraînés à ouvrir mon esprit de la sorte. Avec une réponse que peu satisfaisante, vous me direz peut-être que la question se pose toujours,  Comment est-ce donc possible pour un enfant né en méditerranée, qui vit par le soleil de la Provence et qui a été élève par des parents venant des DOM-TOM a pu en venir à être passionné par un pays du nord de l’Europe dont les caractéristiques s’opposent diamétralement à celle de ses origines ?

Ca doit certainement être les différentes expériences que l’on vit, toutes ces petites choses, aussi minuscules soient-elles parfois, qui vous sont tombées dessus à des moments spécifiques, qui créent et renforcent le sentiment sans même qu’on le remarque.

Je pense que ça s’est principalement démarré avec la musique, puisque c’est la langue que tout le monde comprends, qui a commencé à attirer mon attention sur le pays. De plus, quand on pense que la Suède est le 3e pays qui exporte le plus sa musique dans le monde, seules les personnes vivants coupées du monde ne pourraient pas donner au moins un nom de groupe ou d’artiste du pays. Bon c’est vrai qu’il n’y avait pas non plus Avicii à l’époque, vu qu’il n’était qu’un petit con qui joue au playmobil, puisqu’il a mon âge… Mon intérêt précoce dans l’Eurovision, m’a également mené à m’intéresser à ce qu’ils appellent le « schlager », de la pop musique.

Au delà de la musique et en restant sur les basiques, ce serait un crime de ne pas mentionner IKEA, dont la simplicité déconcertante mais aussi la beauté et l’efficacité de leur design représentent vraiment un des plus grands modèles de succès économique au monde. (J’allais dire dans les pays occidentaux mais je viens de me rendre compte que le 2e plus grand magasin se trouve en Chine, comme quoi il ne font pas que nous envahir eux…)

Ces 2 choses m’avaient donc marquées d’une très belle image du pays. Et aussi ridiculement bas un nombre d’éléments vous pouvez penser que ca représente pour avoir envie de visiter un pays ; combien de pays sont visités chaque année juste parce qu’on les a trouvés beaux à la télé ?

Si je devais finalement donner un peu plus pour expliquer l’idée d’envisager un voyage, je dirais succinctement :

– c’est une monarchie

-ils n’ont pas l’Euro

-la nourriture

-L’IHD très élevé

-Le prix Nobel

C’est donc cet amoncèlement de raisons qui m’ont poussées à apprendre la langue il y a plus de 4 ans maintenant et me rendre sur place (pour y dépenser tout mon argent) était le dernier pas à naturellement franchir, pour y passer un bon moment mais quand même pas y vivre, je suis bien assez heureux dans mon sud natal.

A trip to Stockholm : Day 1

At the beginning of this month, my best friend and I realised a dream; we went to Sweden.

Day 1

We arrived in the Nordic country at the beginning of the afternoon, at about 13. We landed at Stockholm Skavsta which is a small low cost flights airport located no less than 80 minutes from the centre of Stockholm. Sweden isn’t the cheapest of countries to visit in the world and the very first thing we had to get there (coach tickets to Stockholm centre) made it very clear; we had to pay 239 Kronor (crowns) return each, 27euros which appeared to us as a hell of an expansive price especially considering that in our region, any trip taking the same amount of time by coach is 1/10 of this price…

20131102_133140

When we arrived at Stockholm central, the first thing that struck us was that the sun at 15.20 was already setting.  Very easily, we found the train station where an information desk provided us with maps, we actually wanted to stop at one because we wanted to get the amazingly advantageous “Stockholm Card” allowing you to visit about 90% of the places in the city – using any public transport freely –  for quite a reasonable price, compared to most things there. 795 Kr = 89 euros.

20131102_145548

20131102_185752

Very keen on trying to do as much as possible, we then went straight to our hostel we booked beds online a few days before coming, to leave our stuff and go out again to enjoy our first evening in Sweden. At the Crafoord Place, greatly located (10 minutes walk from the central train station), we were very warmly welcomed by Ahmed, a very nice person taking care of a lovely and relatively cheap place to stay in Stockholm.

http://www.crafoordplace.se/index_en.html

20131102_161203

View from our Crafoord Place room.

It was about 16.40 when we left the hostel to go and do our first museum visit literally located on the next street (yeah we spend an entire afternoon organising our trip), which was a good thing, especially considering that they were actually closing at 17.00. Bonniers Konsthall is the name, and it is a modern art museum that we thus got to visit for 20 minutes to do so, which in all honesty, actually was enough, because this place didn’t really need to be given more time at all (there was an exhibition of photographs showing newspapers kiosques in Paris…our country’s capital city…)

20131102_163810 20131102_164035 20131102_170324

Saturday being a “sweets day” for the Swedish kids as I happened to read over the internet, I thought it would be interesting to hang around the Drottninggatan and stop at the Hötorget station to find the place in this video; but we didn’t. There isn’t a sweet shop at the Hötorget train station, you fucking liar. The walk round Drottninggatan, apparently Stockholm’s biggest shopping street was very pleasant though.

20131102_174622 20131102_174553 20131102_174259

When the evening came, we headed to the Kaknäs tower, which is an amazing place if you want to get the best view of Stockholm. This 170 metres (560 ft) high tower, which happened to be Scandinavia’s tallest in the four years following the end of its construction (1967-1971) actually hold only 3 accessible floors to the public ; the ground floor, where you’ll find a very nice souvenirs’ shop, the 2nd top flop where to have a tasty meal by the windows unveiling marvellous views of the city and the top floor which is opened to the outside, only preventing people from committing suicide by iron grids, like the Empire State Building in New York, or the Eiffel Tour in Paris.  Even though these pictures don’t offer much to enjoy, I really have to confess that despite my great vertigo and fear of heights, I forced myself to go and enjoy it, and the feeling really was worth it.  I actually am still having chills when I rethink about how magnificent it was, and how close to tears I was before all this. A real dream come true.

You will however notice on these pictures tell a lot about Stockholm in general, all its open spaces (parks, large avenues), and how careful they are about using lights despite the lack of natural light for an important part of the year.

20131102_194931 20131102_194915 20131102_194858 20131102_194846 20131102_194814 20131102_194806 20131102_194754 20131102_194532 20131102_194458 20131102_194432 20131102_194426

Lots of feelings and excitement thus on this very first day, a whole variety of different feelings since only  a couple of days after Halloween, leaving the Kaknäs tower, we got to feel afraid, scared again, when we had to wait the bus in the cold and the fog and the dark. It really felt like starring in a horror film, this unique scenery we found ourselves in, and it’s all the more disturbing that the Kaknäs tower only is like 15 minutes away from the city centre !

20131102_192206 20131102_19214320131102_192150

Back there and to recover from quite an interesting and eventful first day, we stopped at the Espresso House, on the Vasagatan, to get a delicious hot white chocolate/milk, that we really enjoyed. This café is a commendable place where to relax and chill in central Stockholm. 

20131102_210648 20131102_210711 20131102_210704 20131102_210656

Menu Test : Le Menu Crousti Beef de chez Quick

Le Menu Crousti de chez Quick, une campagne publicitaire mieux réussie que le produit qu’elle fait vendre ? Telle est la question !

Le simple consommateur que je suis dans une société de consommation de masse qui est la notre a été séduit, voilà maintenant quelques semaines par la nouvelle campagne publicitaire de Quick qui vendait les bien faits de son nouveau menu « Crousti », à essayer jusqu’au 18 novembre.

Je me suis donc rendu ce soir au Quick le plus proche de ma location actuelle, 15 min à pieds, donc ça va, il n’y a pas de quoi se plaindre de ce côté là pour finalement essayer ce menu, ce que j’avais prévu de faire en particulier parce que ne me rendant pas si souvent que ça à un comptoir de cette fameuse chaîne de restaurant fast-food Belge – donc autant que ce soit pour un menu qui y soit que temporairement – ai-je pensé.

Et donc pour 7,45 euros j’ai eu droit à mon super menu, le sandwich seul coutant 4,75 euros.

Tout d’abord, et en essayant d’être le plus objectif possible, ce sont au moins 0,75 euros de trop. De part le succès d’une campagne pub qui semble avoir été réussie, le sandwich que l’on m’a servi  était déjà prêt avant même que je pointe le bout de mon nez dans le Quick, et il n’était pas le seul, ce qui du coup n’a pas joué en sa faveur, puisqu’il n’était pas des plus chaud que j’ai pu avoir dans un fast-food. 1ere déception.

Maintenant au niveau de la dégustation du sandwich, je ne l’ai pas trouvé extraordinaire. Il n’est pas non plus à déconseiller, cependant. Le croustillant du Crousti est rendu par ces espèce de « mini-fritelles », déjà fritelle c’est une petite fritte alors « mini-fritelles », j’espère que vous pouvez imaginez ce que c’est ; en gros des frittes minuscules qui font la taille de râpures de fromage. Des « mini-fritelles » donc, qui sont callées entre la viande et le pain, la viande étant généreusement fournie puisque dans le cas du Beef – je ne sais pas pour le Chicken – il y avait aussi du bacon, qui, il faut le dire est bienvenu ici.  Ces « mini-fritelles » remplissent leur devoir de rendre le sandwich croustillant surtout quand elles n’en tombent pas, ce qui n’a pas été le cas d’environ 35% de mes « mini-fritelles » qui se trouvent avoir été de sales fugitives.  (Quel paragraphe absurde, enfin tout cet article l’est, j’espère que vous vous en êtes rendu compte avant de tomber sur cette parenthèse).

Donc au final, un bilan plutôt mitige pour ce super sandwich que je ne recommande pas de se précipiter à aller gouter, mais plus à essayer comme ca à l’arrache si, par le plus grand des hasards, vous vous trouvez dans un Quick d’ici la semaine prochaine. Si je devrais mettre une note ; ce serait genre 3.5/5 sachant que ce n’est pas ce qu’il existe de plus exquis au monde niveau croustillant.

La campagne publicitaire a vraiment été réussie en tout cas, ça c’est incontestable.