L’actu éco de Septembre 2013

Moi qui suis passionne par tout ce qui touche au medias de près ou de loin, j’ai voulu me pencher dernièrement à l’actualité économique des médias en recherchant les faits les plus marquants et en essayant d’analyser leur signification ou de justifier leur choix dans cette présentation que je vous propose ici.

 Titres de l’actualité économique des médias relevés =

Le fabriquant de Smartphones BlackBerry annonce la suppression de 4500 postes sur un peu plus de 12000.

Pas de films Pixar en 2014.

Le Nouvel Obs veut réduire ses effectifs ; d’une dizaine de personne en 2013 et pareil en 2014.

Le Parisien prévoit une perte de 17 millions d’euros nette en 2013.

Le patron de SFR ouvert aux partages de réseaux entre opérateurs nationaux.

La Provence a lancé, une nouvelle maquette, pour un journal « plus incisif ».

Blackberry vendu et retire de la bourse

Médias français ; les recettes publicitaires en recul de 4,6% au 1er semestre.

La CNIL engage une procédure de sanction contre Google.

1-       La CNIL engage une procédure de sanction contre Google.

Malgré la complexité de cette affaire qui est toujours en cours, après s’être « lancée » il y a un peu plus d’un an maintenant, j’ai décidé de placer ce fait en tête justement parce qu’elle concerne tous les utilisateurs de Google, soit une très large majorité des internautes, dont une majorité (dans la majorité) n’a pas particulièrement idée de ce qu’il en ressort alors qu’elle en est plus ou moins victime. Il sera aussi très important de souligner dans cette affaire l’importance du domaine publicitaire qui pèse très lourds dans les nouvelles conditions d’utilisations que Google souhaite faire appliquer. Source : Le Figaro – 27/09/2013

2-       Medias français ; les recettes publicitaires en recul de 4,6% au 1er semestre.

Cette actualité, de par son ampleur notamment aux niveaux du nombre de médias concernes, est d’une haute importance, car ici encore c’est de la publicité, et de façon plus directe, dont il est question et notamment de son immense place dans l’économie de très nombreuses entreprises et médias français, notamment les différentes télévisions et la presse très fortement touchée. Les seules remarques positives de cet article mentionnent la publicité sur mobile en hausse de 40% et autres médias digitaux, qui semblent donc être devenues les cibles principales de la publicité dernièrement.  Source : Libération – 27/09/2013

3-       Blackberry vendu et retiré de la bourse

D’après les nombreux titres parus concernant cette compagnie de téléphonie mobile canadienne, on comprend très facilement qu’elle ne traverse pas l’une de ses meilleurs périodes. Son futur incertain est préoccupe donc toutes personnes travaillant de près ou de loin pour la compagnie et même ses utilisateurs, qui, justement parce qu’ils n’auront pas été assez nombreux à se procurer les derniers modèles ont mis (indirectement) une compagnie aux capital de plusieurs milliards d’euros en danger. Et après s’être séparée de plus d’un tiers de ses employés, dans un effort de restructuration ou l’offre de Fairfax Financial à hauteur de 4,7 milliards d’euros ne semble pas assez significative, BlackBerry serait toujours en pourparlers afin de trouver une offre alternative d’une compagnie plus « renommée » telles Samsung, LG, Google et Intel. Source ; Reuters.

4-       Le Parisien prévoit une perte de 17 millions d’euros nette en 2013.

Un chiffre relativement élevé pour un journal qui se retrouve en déficit pour la 4e année consécutive et dans un contexte ou les dépôts de bilans dans la presse nationale se multiplient. On apprend néanmoins, que les recettes publicitaires, bien que jouant un rôle dans de telles pertes ne constituent pas ici une raison principale le journal ayant lancé de nombreuses nouvelles « initiatives » coûteuses (Nouveau magazine du week end et activités numériques sur internet) qui commencent à peine à contribuer, et ce positivement, aux résultats, qui devraient tout de même être selon cette prévision,  en amélioration comparé à 2012 (19,6 millions d’euros de pertes). Source : 20Minutes – 23/09/2013

5-       Le patron de SFR ouvert au partage de réseaux entre operateurs nationaux.

Est un titre sur un fait qui nous en apprend beaucoup sur le concurrence entre opérateurs de téléphonie mobile, et SFR qui est donc sur le point de partager son réseau mobile avec Bouygues Telecom semble être assez ouvert – par la voix de son nouveau patron Jean-Yves Charlier – sur le fait que les « mariages » et accords entre opérateurs puissent se faire, l’économie de plusieurs centaines de millions d’euros d’ici à 2020, motivant très certainement cette nouvelle vision économique. Source : lentreprise.lexpress.fr – 22/09/2013

6-       La Provence a lancé, une nouvelle maquette, pour un journal « plus incisif ».

Cette décision, qui concerne plus l’aspect physique et la présentation du produit proposé lui-même, s’avère être une décision « économique » dans le sens ou un changement ne s’opère jamais dans la volonté de diminuer ses ventes, ni même des les maintenir. Un journal « plus incisif » entre guillemets même dans les titres, est donc une expression citée par le directeur de la rédaction lui-même qui souhaite , selon ce terme assez vif, attirer plus l’attention en proposant notamment une plus grande place donnée à la photo, notamment, semblant donc opter pour des fondamentaux qui devraient à l’avenir se caractériser plus par leur efficacité à bien informer et de manière plus directe.  Source : L’express. 23/09/213

7-       Le Nouvel Obs veut réduire ses effectifs ; d’une dizaine de personne en 2013 et pareil en 2014.

C’est encore une fois la presse, que concerne ce titre, qui ne vas, une fois de plus pas dans un sens positif. La presse hebdomadaire, semble néanmoins se tenir bien mieux que la presse quotidienne dont les dépenses peuvent être amorties, rien que par le fait que les productions sont moindres. Source : 20minutes – 20/09/2013

8-       Pas de films Pixar en 2014.

Une décision assez importante puisque studio américain a toujours réalisé au moins un film par an depuis sa création. Une décision à laquelle le studio a du se résoudre, puisque les productions de The Good Dinosaur et Le Monde de Dory qui étaient prévues à la sortie pour 2014, se trouvent être repoussées, notamment par le fait que le réalisateur initial de The Good Dinosaur a été remercié cet été. Les reports de sorties de ces deux films, que Première nous annonce comme faisant partie d’une « stratégie », est avant tout un choix économique concernant ici un investissement dans le temps par les expliqué des studios eux même « Quand vous décalez la sortie d’un film, personne ne s’en souvient, mais quand vous faites un mauvais film, tout le monde s’en rappelle” de la voix d’Ed Catmull, président de Pixar. Source : Première – 19/09/2013

J’ai donc opéré une hiérarchisation de façon générale, par le nombre de personnes concernées, ou par l’importance des chiffres et dates, expliquant pourquoi le titre numéro 5, qui concerne plus l’avenir que les autres ne se retrouve pas plus haut. L’information sur les studios Pixar se retrouve en dernière place car il s’agit plus d’économie de « divertissement » et donc affectant beaucoup moins l’ensemble de la société sur un point de vue notamment social et culturel que les titres placés avant.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s