Un festival d’affiches (1970′s)

Place maintenant aux affiches des années 1970, qui font très fortement appel à l’imaginaire avec l’imagination débordante d’artistes souvent sollicités plusieurs années d’affilée.

1970
Auteur de l’affiche : Ferracci.

affiche festival de cannes 1970 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

Après avoir connu succès à la réalisation des affiches célébrant les 20e anniversaire et 20e édition du festival, Ferracci a été pour la 3e fois sollicité ici pour l’image qui ouvrira les années 70 à ce qui est maintenant devenu un événement international de l’art. A l’image du travail proposé par Ferracci au milieu des années 60, les couleurs françaises sont encore une fois à l’honneur ici, figurant comme ombres des différents termes d’appellation ; un effet « projecteur » qui apparaît comme une représentation symbolique, teinté d’un style bien contemporain, notamment par le choix de police d’écriture.

1971
Auteur de l’affiche : Ferracci.

affiche festival de cannes 1971 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

Avec la réalisation d’une 4e affiche ici, Ferracci devient manifestement un artiste fidèle au festival qui lui accorde une grande confiance pour réaliser des indentâtes visuelles uniques, et d’une efficacité remarquable. Un artiste à qui la confiance est accordée pour des moments de célébration importants puisque c’est le cap du quart de siècle qui sur cette affiche est célébré, avec une imposante dominance du 25 et une présentation du titre en mode « Star Wars » qui aura peut-être été L’influence de la série science-fiction culte.

1972

affiche festival de cannes 1972 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

C’est la 4e fois qu’une affiche se retrouve sans aucun auteur identifié associé, ce qui correspond de façon assez curieuse au coté mystérieux qui transparait de manière évidente de cette image à l’empreinte poétique non-négligeable. « L’oiseau du cinéma » est ici la star avec ses ailes en bobines majestueusement déployées figurant sur cette présentation où l’écriture semble avoir été fait à la plume.

1973

affiche festival de cannes 1973 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

 

On reste (et l’on comprend pourquoi) dans l’anonymat ici, pour la réalisation de cette affiche 1973 qui restera peut-être comme celle des, voire la plus simple jamais présentée. Un choix qui place la mer, comme cela a été le cas un certain nombre de fois, sous les projecteurs comme jouant un rôle important dans ce cadre méditerranéen qu’est Cannes. D’autre part les polices d’écritures ici sont marquées d’une contemporanéité non négligeable. C’est donc le résultat simple d’une certaine recherche qui est tout de même proposé cette année.

1974

Auteur de l’affiche : Georges Lacroix.

affiche festival de cannes 1974 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

Affiche d’une grande curiosité proposée cette année par Lacroix, qui offre une vision d’un niveau d’imaginaire encore jamais atteint de par le passé. Beaucoup d’éléments et de symboles apparaissent ici pour représenter des lieux et faits bien réels. La présence de la mer en arrière plan mi-hauteur tout d’abord, fait figure de point de localisation pour la ville du festival comme cela était montré de manière très évidente l’année précédente. Ensuite, on rentre directement dans le festival en lui-même avec le choix d’insérer les fameux fauteuils rouges de cinéma, qui n’ont jamais vraiment été « à l’affiche » contrairement à la localisation, et on termine avec cet œil ailé qu’est ici l’allégorie du spectateur vêtu de bleu, réverbérant le ciel et la mer, un œil ailé qui bien sûr représente tout ce dont à quoi tout spectateur de cinéma se retrouve réduit lors d’une projection ; un œil ou des yeux, qui très vite, grâce à la magie du cinéma (si elle prend) s’envole pour voyager dans d’autres mondes. L’immensité du bleu étant ici parfaitement propice à ce genre de voyage.

1975
Auteur de l’affiche : Siudmak.

affiche festival de cannes 1975 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

1975 nous fait encore office d’exemple flagrant à l’appel d’un imaginaire qui dépasse des figures réelles représentant une vraie  recherche d’autant plus fructueuse que celles ici présentées, se retrouvent encore une fois comme allégories du festival et de ses éléments eux-mêmes.

Une affiche au style et tons de couleurs très contemporains, avec ce rouge sauce tomate pour un sol jonche de pommes « cassées » à l’intérieur desquelles se cachent et de manière évidente pour celle en premier plan, un œil de camera. On peut alors penser que le personnage ici représenté peux faire figure pour les cinéastes eux-mêmes, tenant une pomme cassée dans la main droite, et son œil, apparaissant sur le papillon posé sur sa main gauche. Un personnage spectateur à la fois qui se fond dans le champ puisqu’une partie de  son corps est littéralement transparente. Les nuages peuplés d’yeux représentant les spectateurs dans leur ensemble, placés ici comme allégorie du rêve que représente l’expérience de projection cinématographique.

1976
Auteur de l’affiche : Siudmak.

affiche festival de cannes 1976 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

Dans le même style de communion des différents mondes, ciels à travers le cinéma, c’est Siudmak qui est sollicité pour une deuxième année consécutive lors de ce festival 1976. C’est alors une affiche tout aussi contemporaine qui est proposée avec de nombreuses références culturelles et même historiques, ce qui n’a pas été trop souvent le cas dans le passé. Ainsi, à travers le triangle, sommet de la montagne, apparait un intérieur de pyramides et pharaons, une référence qui relève beaucoup du mythique, ce que l’on retrouve beaucoup dans le cinéma, avec cette spectatrice innocente par sa nudité nue dans un paysage, un monde immaculé, une pureté qui transparait également à travers le blanc de cet immense drap duquel ressort un visage à l’expression paisible, peut être celui de la jeune femme que l’on voit de dos. Le cinéma est d’autre part représenté ici par les bobines qui apparaissent à l’intérieur d’une perle d’huitre, un art précieux.

1977
Auteur de l’affiche : Siudmak.

affiche festival de cannes 1977 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

Jamais deux sans trois est une expression qui s’illustre très bien ici, avec la 3e confection consécutive de l’affiche officielle pour Siudmak. Une nouvelle fois une réalisation fortement teinte de ce mythique qui caractérise l’univers de Siudmak, fidèle à lui-même de façon très remarquable. Le ciel et la terre en symbiose totale pour cet avènement que représente sur cette affiche le cinéma dont le projecteur du ciel, nous montre sur terre l’apparition d’une figure féminine telle la vierge posée sur un piédestal de type romain tout comme ce paon dont les ailes, quand déployés évoquent le champ s’élargissant de lumière venant du projecteur à l’écran. La symbiose ressortant au mieux avec les nuages desquels semblent sortir ces piédestaux, qui apparaissent donc comme « un 2e ciel », sur terre.

1978
Auteur de l’affiche : Folon.

affiche festival de cannes 1978 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

Après trois ans de l’imagination débordante de Siudmak, l’affiche officielle du festival 1978 se caractérise par un retour à un résultat d’une très grande sobriété qui ici nous propose au niveau des couleurs une parfaite harmonie ciel, terre au milieu de laquelle apparait cette bobine où l’on distingue un homme et une femme dans un posture à l’image de cette symbiose du cadre que forme l’arrière plan.

1979
Auteur de l’affiche : Folon.

affiche festival de cannes 1979 Toutes les affiches du festival de Cannes de 1946 à 2013

C’est la grande sobriété de Folon qui est une nouvelle fois ici mis à l’épreuve pour cette dernière affiche de la décennie 1970 qui nous présente d’une image, plusieurs. Tout d’abord celle d’un homme que l’on peut distinguer portant un chapeau bleu, qui aurait le cinéma dans la tête, ou encore et cette fois ci un peu plus tiré par les cheveux (et non pas par le chapeau, haha, qu’est-ce qu’on rigole ici)  peut-être peut-on y voir deux sièges de cinéma rouges accueillant un œil chacun, comme allégorie de spectateurs qui regardent un écran qui les regarde ; le cinéma ici comme représentation des spectateurs, de la vraie vie. Une variété de couleur pas très importante sur cette affiche qui nous propose néanmoins un magnifique dégradé de crépuscule bien propice à l’ambiance cannoise du festival de cinéma.

 

Advertisements

6 thoughts on “Un festival d’affiches (1970′s)

  1. Pingback: The Tops – 011213 | Just another light

  2. Pingback: The Tops – 020114 | Just another light

  3. Pingback: The Tops – 040214 | Just another light

  4. Pingback: The Tops : 010314 | Just another light

  5. Pingback: The Tops : 030414 | Just another light

  6. Pingback: Just another light

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s