France Télévisions ; propositions

Suivant les annonces d’Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture, et de ses positions vis-à-vis d’une (énième) restructuration au niveau des programmes comme France Télévisions l’a annoncé récemment et notamment pour les soirées de France 3, je tenais à réagir, pour, en profitant de cette info media du jour, proposer des idées personnelles sur ce sujet.

Il n’y a tout d’abord vraiment pas de quoi faire un scandale avec les déclarations faites hier. Tout d’abord parce qu’Aurélie Filippetti n’a fait qu’exprimer ses opinions a propos des changements prévus pour France 3. Quand on voit que des dizaines de commentaires disent en gros, qu’elle a l’intention de s’accaparer France Télévisions pour la diriger, une opinion constructive sur le vrai sujet lui-même serait plus agréable a lire, qu’une espèce d’interprétation personnelle (et ridicule) des faits.

Mais avant d’arriver à ces extrêmes, il y a également beaucoup de commentaires mentionnant le fait qu’il semblerait qu’elle veuille avoir un certain pouvoir quant à des décisions importantes comme celles sur lesquelles la ministre s’est exprimée hier matin sur RTL.

Que ce soit de gauche ou de droite, la facture que la plupart des français reçoivent pour payer une redevance audiovisuelle (qui donc-encore une fois n’est pas que pour la télévision) n’est pas intitulée la facture France Television, l’est-elle ? C’est une taxe payée  au gouvernement qui ensuite s’arrange à une distribution établie de cette redevance envers les différents medias du service publique. Il me semble donc normal, a titre personnel qu’une figure comme la ministre de la culture, ne s’accapare pas France Television comme certains imaginent que c’est son vœu mais ait un certain droit dans le fonctionnement et les décisions de ce service. Ce serait même la moindre des choses que le gouvernement en tant que commanditaire soit attribue un statut particulier lui donnant un droit d’opinions et de propositions sur le fonctionnement de France Télévisions sans pour autant avoir un pouvoir exécutif qu’il ferait que toutes leurs propositions finissent par être acceptées et mises en place, le pouvoir exécutif conservant son droit de décision final ; un accord ou le gouvernement serait, à travers le ou la ministre de la culture et de la communication plus directement représentant(e) de la culture évidemment et donc par extension du peuple lui-même, porteur d’une certaine nuance quant à des décisions estimées comme non correspondantes aux attentes de ce service.

Je reviendrai très prochainement sur le détail des propositions et idées discutées dans ce cas particulier…

Advertisements

One thought on “France Télévisions ; propositions

  1. Pingback: The Bottoms – 060214 | Just another light

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s